Pose Fenetre PVC : Pose en applique, en tunnel, en feuillure, Prix pose PVC

Comment poser une fenêtre PVC en neuf ? Comment installer une fenêtre PVC en rénovation ? Quel est le prix pose fenetre PVC ? Quels sont les outils nécessaires pour poser soi-même une fenêtre PVC ? Poser une fenêtre n’est pas à la portée de tous les bricoleurs amateurs. Si vous pensez qu’il est préférable d’avoir recourt à un professionnel pour la pose fenêtre PVC, anticipez le budget de pose. AlloFenetre.com vous explique tout pour être certain de réussir l’installation de votre nouvelle fenêtre PVC.

Comment poser une fenêtre PVC ?

Pose en neuf de fenêtre PVC

Il existe trois types de poses d’une fenêtre PVC dans une construction neuve :

  • Pose en tunnel : pour les constructions en bois ou en matériau mono mur.
  • Pose en applique au nu dit extérieur : contre le mur extérieur et quand l’isolation est réalisée depuis l’extérieur.
  • Pose en applique au nu dit intérieur : contre le mur intérieur et quand l’isolation est réalisée depuis l’intérieur.

Ces différents types de pose concernent l’ensemble des fenêtres PVC; qu’il s’agisse de fenêtre dimension standard, de fenêtre PVC couleur, et même imitation bois.

Pose de fenêtre PVC en rénovation

Lors d’une rénovation, trois possibilités de pose s’offrent également à nous en fonction des caractéristiques du bâtiment.

Ainsi, lorsque le bâti (partie fixe également appelée dormant ou encadrement) de la fenêtre qu’on remplace est en bon état, on peut le conserver et fixer le nouveau bâti directement sur l’ancien pour une pose plus rapide. Par contre quand le bâti est abîmé, le mieux est de retirer complètement la fenêtre. Idem, quand on désire améliorer l’isolation des murs il faut également changer en totalité la fenêtre.

Type de pose fenêtre PVC

Au total on dénombre quatre types de poses différents. Nous avons évoqué les trois premières lors de la pose en neuf : pose en tunnel, pose en applique dit au nu extérieur et pose en applique dit au nu intérieur.

Il existe donc un quatrième type de pose qui s’adresse exclusivement à certaines constructions anciennes : la pose en feuillure. Dans ce cas la fenêtre est plus grande que l’ouverture du mur (tableau de maçonnerie). Le cadre est encastré dans la feuillure (décrochement du mur) et dépasse sur le mur, tandis que les ouvrants sont aux dimensions de l’ouverture du mur.

Prix pose fenêtre PVC : TVA réduite et aides

Prix pose fenêtre PVC avec un artisan

Il vaut mieux passer par un artisan pour réaliser la pose d’une fenêtre. En effet, il s’agit d’une opération qui exige de la précision et du savoir-faire pour ne pas entraîner des problèmes d’isolation par la suite.

En règle générale, le tarif moyen de pose d’une fenêtre en PVC par un artisan s’élève entre 100€ et 200€ HT. Toutefois, le tarif est dégressif lorsqu’on fait installer plusieurs fenêtres par le même artisan et dans la même période. Plus le nombre de fenêtres à installer est important et plus le prix par fenêtre sera faible. Ce prix varie également selon le type de fenêtre, ses dimensions, la commune et la difficulté du chantier. Il faut savoir qu’en moyenne, la pose d’une fenêtre dure entre 45 minutes et 1 heure.

Prix pose fenêtre PVC : TVA réduite et aides

Le prix que nous avons évoqué est exprimé hors taxe. Naturellement, de la TVA s’applique, mais en passant par un professionnel on peut profiter d’un taux réduit au lieu du taux normal de 20%.

Plus précisément, différentes possibilités s’offrent à nous :

  • On installe soi-même la fenêtre : taux de TVA normal de 20%
  • On achète la fenêtre dans une grande enseigne et on fait ensuite appel à un professionnel pour l’installation : taux de TVA réduit de 10% uniquement sur la pose et taux de TVA de 20% sur l’achat, à condition que le logement ait été construit il y a plus de 2 ans
  • On achète et on fait installer la fenêtre auprès du même artisan : taux de TVA réduit de 10% sur l’achat et sur la pose, à condition que le logement ait été construit il y a plus de 2 ans.

Si l’artisan est certifié RGE (reconnu garant de l’environnement) et que l’installation des fenêtres permet d’améliorer les performances thermiques du logement selon des critères spécifiques : le taux réduit passe à 5,5%, toujours dans le cas d’un logement construit il y a plus de 2 ans

En plus de ce taux de TVA réduit, on peut profiter de quelques autres aides :

  • Subventions de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat), subventions des fournisseurs d’énergie, des collectivités locales
  • Crédit d’impôt pour la transition énergétique (30 % du montant des travaux)
  • Prêt à taux zéro

Pour profiter de ces aides, il faut respecter certaines conditions spécifiques à chacune d’entre elles. Prenez le temps de bien vous renseigner.

Vérification de l’état du bâti

Nous l’avons déjà évoqué, l’état du bâti est à prendre en compte quand on souhaite rénover une fenêtre. Si dans tous les cas vous désirez changer le bâti, peu importe son état, puisque vous allez remplacer la totalité de la fenêtre.

Par contre, si vous désirez le conserver, vous devez prendre en compte son état. Ainsi, s’il est en bon état, c’est-à-dire sec et sain, vous pouvez faire le choix de le conserver en fixant le nouveau bâti directement sur celui-ci. À l’inverse, si le bâti est trop abîmé il faut également le changer et donc effectuer une dépose totale de la fenêtre actuelle.

En fonction de l’état du bâti, vous pouvez aussi décider de ne pas la changer entièrement, mais de simplement repeindre la fenêtre. Solution pratique et économique.

Avant de poser la fenêtre PVC : matériel nécessaire

Quand on souhaite poser soi-même la nouvelle fenêtre, il est indispensable d’être équipé des outils nécessaires.

Voici la liste du matériel nécessaire pour la pose d’une fenêtre :

  • Un mètre : pour prendre toutes les mesures nécessaires
  • Un niveau : pour s’assurer que la pose sera parfaitement droite
  • Un crayon et un carnet : pour noter les mesures, faire des croquis, etc.
  • Un perforateur avec les forets adaptés : pour percer les trous dans le mur
  • Une visseuse et/ou un tournevis
  • Des vis et des chevilles béton de tailles adaptées
  • Des pattes de fixation : pour fixer le bâti au mur
  • Un cutter : pour couper les joints d’étanchéité
  • Des joints d’étanchéité
  • Un maillet, des tasseaux, et une spatule : toujours utile
  • Pistolet à mastic + silicone : pour concevoir certains joints d’étanchéité et les joints de finition
  • Un escabeau
  • Serre-joints
  • Caches vis

Pose fenêtre PVC en 5 étapes

Nous vous proposons un découpage de la pose d’une fenêtre en 5 étapes pour que cela soit plus facile.

  • Etape 1 : il faut appliquer un joint expansif sur les surfaces du mur en contact avec la fenêtre. Ce joint renforce l’étanchéité de la fenêtre que ce soit contre l’humidité, mais également pour son isolation thermique. Le cutter permet d’affiner le joint.
  • Etape 2 : prenez les différentes mesures nécessaires pour la pose de la fenêtre. Cela comprend les dimensions de l’ouverture et les dimensions du bâti et des ouvrants de la fenêtre. Il faut également vérifier que l’ouverture du mur est bien de niveau. Pensez à retirer les battants de la fenêtre pour que les mesures soient plus faciles et pour que la pose soit elle aussi plus aisée. Ces mesures doivent aussi servir à délimiter à l’aide du crayon l’emplacement des différents points de fixations de la fenêtre.
  • Etape 3 : vous pouvez commencer à fixer pattes de fixation sur le dormant. Selon le modèle du dormant, il est possible dans certains de fixer les es pattes sans les visser, seulement en les clipsant dans la rainure appropriée. Fixez en premier une patte du haut, puis enchaîner avec une patte du bas. Ensuite, fixez les autres pattes en veillant à maintenir une distance similaire entre chaque patte.
  • Etape 4 : vous pouvez désormais fixer le dormant au mur. Il est préférable d’être deux pour réaliser cette étape. Il faut commencer par poser le dormant sur l’appui de fenêtre en l’encastrant bien dans l’ouverture du mur (tableau). Puis, vérifiez que tout est bien de niveau. Lorsque c’est le cas, utilisez des serre-joints pour fixer la fenêtre. Vous pouvez alors commencer à percer les trous dans le mur et à enfoncer les chevilles à l’aide du maillet. Ensuite, fixez les pattes de fixation à l’aide de vis bois. Il ne reste plus qu’à placer les caches vis en plastique.
  • Etape 5 : il ne reste plus qu’à fixer la poignée sur le battant correspondant, puis à positionner les battants sur l’encadrement. Il faut d’abord fixer les paumelles sur le bâti à l’aide de vis. Une fois la pose des battants terminés, vérifiez que tout est bien de niveau, que la fenêtre est bien étanche et que les battants s’ouvrent et se ferment correctement.

Pose fenêtre PVC rénovation

Préparation du bâti de la fenêtre

Lorsque le bâti est en bon état on peut le conserver. Afin de bien le préparer pour la pose de la nouvelle fenêtre, il faut commencer par démonter les anciens battants.

Ensuite, on doit nettoyer le bâti pour qu’il soit bien propre. N’hésitez pas à utiliser une brosse pour les endroits plus difficiles d’accès (rainures…) et une éponge humidifiée pour enlever les taches et la poussière. Enlevez les anciennes paumelles. Puis, boucher les trous d’évacuation d’eaux avec du silicone. Appliquez ensuite un joint en silicone entre le bâti et la maçonnerie. Rebouchez les éventuelles feuillures avec des tasseaux de bois aux bonnes dimensions.

Poser la nouvelle fenêtre PVC

Une fois l’ancien bâti préparé, on peut commencer la pose de la nouvelle fenêtre. Pour commencer, il faut retirer les battants de la nouvelle fenêtre afin d’avoir uniquement le nouveau dormant. Ensuite, il faut prendre toutes les mesures nécessaires pour délimiter l’emplacement du nouveau bâti sur l’ancien ainsi que les différents points de fixations.

Puis, réalisez un joint de silicone sur l’ensemble de la surface d’appui de ce nouveau dormant. Ensuite, vous pouvez le placer sur l’ancien bâti et vérifier que tout est bien de niveau, et que l’équerrage correspond. Il ne reste plus qu’à visser le nouveau bâti à l’ancien, à fixer la poignée au battant et à placer les battants au dormant.

S’occuper de l’étanchéité et des finitions

Une fois la pose terminée il ne reste plus qu’à s’occuper des finitions et de l’étanchéité. Depuis l’extérieur, appliquez un joint en silicone entre l’ancien et le nouveau bâti. Ensuite, il faut poser les profils extérieurs, c’est-à-dire l’habillage extérieur, en les clipsant au dormant. Enfin, la dernière finition consiste à réaliser un joint en silicone entre ces profils et la maçonnerie. N’oubliez pas non plus d’installer les caches vis et les caches paumelles.

Pose fenêtre PVC en applique

La pose en applique consiste à ce que le bâti de la fenêtre soit appuyé sur le mur. Il peut s’agir du mur intérieur (pose en applique au nu intérieur) lorsque l’isolation thermique est intérieure ou du mur extérieur (pose en applique au nu extérieur) quand l’isolation thermique est extérieure. L’isolation se trouve donc entre le bâti et le mur. Le premier est fixé au second à l’aide de pattes de fixations.

Dans un premier temps il faut effectuer les différentes mesures et le répercuter sur un croquis. Ensuite, il faut réaliser les joints de silicones entre le mur et la menuiserie. L’étape suivante consiste à fixer les pattes au dormant et à placer ce dernier dans l’ouverture du mur en vérifiant qu’il est bien de niveau. Alors, on peut fixer les pattes au mur, installer la poignée et les battants et réaliser les diverses finitions (joint de silicone, cache vis…).

Pose fenêtre PVC en tunnel

Contrairement à la pose en applique, dans le cas d’une pose en tunnel, la fenêtre est aux dimensions de l’ouverture du mur. Plus précisément, le dormant de la fenêtre s’insère dans l’ouverture du mur. Comme pour la pose en applique il faut commencer par vérifier que l’ouverture est bien de niveau et prendre les différentes mesures ainsi qu’un croquis.

Ensuite, il faut percer les trous dans le mur et fixer le dormant. Un joint de silicone doit alors être appliqué sur le pourtour intérieur et extérieur du bâtiment. Il ne reste plus qu’à positionner la poignée et les battants de la fenêtre.

Pose fenêtre PVC en feuillure

La pose en feuillure concerne uniquement les rénovations, c’est-à-dire quand il s’agit de remplacer la fenêtre. La pose en feuillure s’impose surtout dans les maisons anciennes possédant des murs épais avec une feuillure. Cette dernière est le petit encadrement de mur présent à l’intérieur de l’ouverture. Le bâti de la fenêtre va donc être placé contre cette feuillure, depuis l’extérieur ou l’intérieur selon la façon dont est construite la feuillure. Ensuite, les étapes sont assez similaires aux autres poses. Le joint en silicone étant placé entre la feuillure et la menuiserie.

Pose Fenetre PVC : Pose en applique, en tunnel, en feuillure, Prix pose PVC
5 / 5 (2 votes)