Verrière extérieure : lumière et cachet

Le prix d'une verrière est de 900 à 3000 € le m² hors pose. Ce prix dépend des matériaux utilisés, de la dimension de la verrière et de la qualité des matériaux choisis. Le prix de pose d'une verrière extérieure est compris entre 500 et 1500 € le m²

Verrière extérieure, prix en 2020

Le prix d’une verrière extérieure se situe entre 900 et 3000 € le m² hors pose, selon l’emplacement de la verrière et la gamme de matériaux choisie. On appelle verrière extérieure la verrière pour façade ou la verrière pour véranda. Comme vous pouvez le constater, c’est la plus coûteuse des verrières.

Type de verrière extérieure Prix entrée de gamme Prix haut de gamme
Verrière toiture  900 € le m² 1500 € le m²
Verrière façade 900 € le m² 1400 € le m²
Verrière véranda 2000 € le m² 3000 € le m²
Porte verrière extérieure 2200 € pièce 2600 € pièce

Le prix d’une verrière dépend également des matériaux choisis : 

Matériau utilisé Prix entrée de gamme Prix haut de gamme
Verrière extérieure en bois 500 € le m² 1000 € le m²
Verrière extérieur en aluminium 600 € le m² 1800 € le m²
Verrière extérieure en acier 500 € le m² 1500 € le m²
Tarif pose verrière 500 € le m²  1500 € le m² 

Le prix d’une verrière extérieure peut varier de manière importante en fonction de plusieurs facteurs : 

verrière extérieure veranda

  • Les dimensions de la verrière (tout comme une porte-fenêtre ou une fenêtre sur mesure, le prix de la verrière augmente en fonction des dimensions choisies. Les modèles sur mesure sont les plus coûteux à l’achat)
  • Le type de matériau utilisé
  • La qualité des matériaux
  • Du type de vitrage choisi, à l’instar d’une fenêtre double vitrage, la verrière double vitrage est moins chère qu’une verrière triple vitrage)

Le tarif de pose, lui, est situé entre 500 et 1500 € le m², est également susceptible de différer en fonction : 

  • De la nature des travaux : le prix de pose ne sera pas le même s’il s’agit d’ouvrir un mur existant ou de poser la verrière sur une ouverture déjà construite et préparée
  • Du type de verrière : la pose d’un modèle sur mesure coûte plus cher que l’installation d’une verrière aux dimensions standard
  • De l’accessibilité au chantier : les conditions d’installation peuvent faire varier le prix de votre verrière extérieure
  • De votre localisation : le prix des artisans est bien souvent plus élevé en grande métropole

Qu’est-ce qu’une verrière extérieure ?

La verrière extérieure est une cloison réalisée avec du verre. Elle est différente de la baie vitrée : cette dernière est coulissante et semblable à une porte-fenêtre, tandis que la verrière extérieure est fixe. La verrière extérieure apporte une touche décorative contemporaine et un apport de lumière important.

verrière extérieure sur mesure

Elle est souvent construite pour donner une vue sur le jardin. La verrière extérieure véranda, elle, est une pièce à part entière, une extension vitrée de la maison. Elle est idéale pour laisser entrer la lumière, ou créer un salon d’hiver. Ce type de verrière apporte non seulement du cachet à la maison, mais augmente aussi sa valeur immobilière.

De nombreux artistes et artisans optent également sur cette solution pour créer une verrière extérieure style atelier, un bureau vitré séparé du reste de la maison.

La verrière offre autant d’avantages qu’elle présente d’inconvénients. Prenez tous les facteurs en considération avant votre achat pour faire le bon choix

Avantages Inconvénients
  • Augmentation valeur immobilière 
  • Apport de lumière 
  • Esthétique 
  • Isolante thermiquement et phoniquement
  • Prix élevé 
  • Pose coûteuse 
  • Moins d’intimité si verre standard et pas de stores

Quel matériau choisir pour sa verrière ?

On utilise principalement trois matériaux dans la fabrication de verrière extérieure. Voici leurs principales caractéristiques. 

La verrière extérieure en bois

La verrière en bois est appréciée pour son aspect authentique et traditionnel. Classique, elle s’incorpore facilement à tous les extérieurs. Le bois est un matériau très isolant ; en somme, la verrière en bois est une bonne solution pour limiter les déperditions de chaleur et réduire le coût de ses factures énergétiques.

Elle présente néanmoins un inconvénient de taille : le bois doit être traité pour résister à l’humidité, aux insectes et aux champignons. Tout comme une fenêtre en bois, la verrière en bois demande un entretien important. Le prix d’une verrière en bois oscille entre 500 et 1000 € le m² hors pose pour un modèle aux dimensions classiques. 

La verrière en alu

L’aluminium est un matériau léger et facile à manipuler. La pose de verrière extérieure en alu est donc légèrement moins chère que celle d’une verrière en bois ou en acier. L’aluminium comporte de nombreux avantages : il est résistant, facile à entretenir et personnalisable.

verrière extérieure en kit

En revanche, il est extrêmement conducteur et peut générer des ponts thermiques, responsables de déperditions de chaleur. Pour conserver une bonne isolation dans votre maison, vous devrez donc vous orienter vers un modèle associé à des rupteurs de ponts thermiques. Le prix d’une verrière extérieure en aluminium est assez élevé, tout comme le prix d’une fenêtre en alu. IL oscille entre 600 et 1800 € le m²

La verrière en acier

La verrière en acier est robuste, résistante aux intempéries et nécessite peu d’entretien. Elle présente néanmoins des défauts de taille. L’acier est conducteur, pèse lourd, est difficile à manipuler et sujet à la corrosion.

Si vous optez pour une verrière en acier, vous paierez donc des frais de pose importants et devrez traiter votre cadre afin de le rendre étanche et imperméable. Le prix d’une verrière en acier se situe entre 500 et 1500 € le m² hors pose

Choisir une verrière extérieure : nos conseils

Vous souhaitez acheter une verrière extérieure ? l’équipe Allofenetre vous quelques conseils : 

  • Avant de faire construire votre verrière, vous devez déterminer si le mur ou vous souhaitez la placer a un rôle porteur. Nous vous conseillons de faire appel à un artisan pour établir un diagnostic. Si le mur est porteur, il pourra compenser en installant des poutres spécifiques ou des piliers
  • La verrière peut devenir éblouissante en présence de soleil rasant. Pensez à acheter un vitrage spécifique ou des stores selon l’exposition de votre maison 
  • Les vitres des verrières peuvent créer des déperditions de chaleur ou entraîner un effet paroi froide. Privilégiez toujours le double ou le triple vitrage
  • Vos voisins peuvent facilement vous voir à travers votre verrière extérieure. Pour préserver votre intimité, optez pour un vitrage réfléchissant ou des stores
  • Nous vous déconseillons d’orienter votre surface au nord : cela entraîne des déperditions de chaleur importante et ne permet pas à la chaleur de pénétrer dans votre maison
  • L’entretien des grands vitrages étant contraignant, nous vous suggérons de choisir un vitrage autonettoyant si vous ne voulez pas accorder trop de temps à l’entretien de votre verrière
  • Les prix des verrières extérieurs sont élevés : n’hésitez pas à demander plusieurs devis à des entreprises différentes pour comparer les tarifs et établir votre budget. En faisant jouer la concurrence, vous pourrez sans doute obtenir un meilleur tarif sur le coût des matériaux et de la main-d’oeuvre
  • Si vous optez pour une verrière en alu ou en acier, assurez-vous d’acheter un modèle à rupture de ponts thermiques
  • Faites toujours appel à un installateur pour la pose : avant de débuter les travaux, il prendra en compte les caractéristiques de vos murs et le poids de votre verrière pour vous orienter vers la meilleure solution possible

Exemples de devis verrière extérieure

Vous ne parvenez pas à estimer le budget à prévoir pour vos travaux ? Ces quelques exemples de devis pour verrière extérieure vont vous aider. 

verrière extérieure prix

Verrière extérieure 10 m²

Vous avez pensé à installer vous -même une verrière extérieure d’occasion. Vous renoncez rapidement à ce projet : vous préférez débourser plus d’argent et obtenir un résultat durable et de qualité. Vous contactez un artisan de votre région.

Il vous oriente vers une verrière en bois à 600 € le m². Les fournitures vous coûtent 6000 €. Il réalise la pose pour 500 € le m², soit 5000 €. Vous dépensez 11000 € au total pour l’installation de votre nouvelle verrière extérieure. 

Verrière extérieure Castorama

Vous souhaitez créer un espace extérieur pour avoir vue sur votre jardin même en hiver et entreposer vos plantes. Vous vous rendez chez Castorama pour acheter une verrière en alu en kit. Vous obtenez le matériel nécessaire pour 1000 € le m², soit 8000 € pour créer une verrière de 8 m².

Vous engagez un professionnel pour réaliser la pose. Il vous annonce un tarif à 600 € le m². Vous payez votre artisan 4800 €. Au final, votre verrière vous coûte la somme de 12800 €, matériaux et pose incluse. 

Verrière extérieure Leroy Merlin 

Vous cherchez à créer une verrière sur mesure de 20 m². Vous vous rendez chez Leroy Merlin pour acheter une verrière en acier. Cette dernière vous coûte 1200 € le m², soit 24000 €.

verrière extérieure en acier

Vous devez maintenant faire installer votre surface vitrée. Un artisan de votre région réalise la pose pour 1000 € le m², soit 20000 €. l’ensemble de vos travaux, achat des matériaux et installation comprise, revient à 44000 €

Verrière extérieure : pose et conseils

Vous souhaitez créer un nouvel espace avec une verrière extérieure ? Ces travaux sont différents de la pose de verrière sur un mur existant. Dans tous les cas, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel.

La pose d’un fenêtre verrière extérieure est bien plus complexe que la pose d’une simple fenêtre ou d’une porte-fenêtre. Disposant d’une importante surface vitrée et coûteuse, la verrière est à manipuler avec précaution. En outre, les verrières en bois et en aluminium sont très lourdes et difficiles à poser. Voici comment poser une verrière en aluminium : 

  1. Achetez votre verrière extérieure en kit ou sur mesure
  2. Vérifiez que le sol soit parfaitement plat et à niveau
  3. Faites dessiner vos plans et prévoyez les mesures de la cloison et de l’espace destiné à accueillir le châssis
  4. Montez vos cloisons : il existe plusieurs types de cloisons. Parmi elles, la cloison en plâtre, en brique, en parpaing et en bois.
  5. Prévoyez un emplacement pour intégrer les châssis de la verrière
  6. Posez votre cadre
  7. Installez votre vitrage
  8. Réalisez l’isolation
  9. Procédez aux finitions

Faites les bons calculs

Vous devrez faire des calculs précis pour installer vos cloisons et verrières. Un mauvais calcul et votre verrière ne pourra pas s’incorporer dans vos cloisons. Pour ne pas faire d’erreur, nous vous recommandons vivement de déléguer vos travaux à un professionnel.

Questions fréquentes sur les verrières

Une verrière extérieure laisse-t-elle entrer le bruit ? 

Non, du moins si vous choisissez un bon vitrage. Il existe de nombreux doubles vitrages destinés à améliorer l’isolation acoustique. Pour réduire les nuisances sonores provenant de l’extérieur et limiter les nuisances vers l’extérieur, sélectionnez un vitrage comportant une lame d’air épaisse et une épaisseur de vitre importante. 

Comment conserver son intimité avec une verrière ? 

La verrière extérieure vous expose indéniablement aux regards de vos voisins proches. Si le vis-à-vis est important, pensez à acheter des stores pour surface vitrée ou à choisir un vitrage réfléchissant. 

verrière extérieure alu

Puis-je poser moi-même ma verrière ? 

Nous vous déconseillons cette opération, notamment si vous optez pour un grand vitrage ou une verrière sur mesure. Si vous souhaitez à tout prix réaliser les travaux vous-même, optez pour une verrière en kit, aux cadres préassemblés et soudés. Vous pourrez fixer votre cadre par vissage sur votre soubassement maçonné. Vous devrez ensuite installer le vitrage et le maintenir avec des parcloses. 

Aides financières pour l’installation d’une verrière

Il est possible de bénéficier d’un certain nombre d’aides financières dans le cadre de la pose de verrières extérieures. Ces travaux entrent en effet dans le cadre de la rénovation énergétique de votre habitat. Pour pouvoir obtenir ces aides, vous devez néanmoins toujours opter pour des vitrages fortement isolants. Nous vous présentons les différentes aides et subventions possibles : 

  • Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique : Le CITE  peut vous permettre de réduire vos impôts d’un montant égal à 30 % des dépenses liées à l’achat et à la pose de votre verrière. Ce crédit d’impôt est plafonné à 4000 € pour une personne seule et à 8000 € pour un couple. On vous octroiera 200 € supplémentaire par personne à charge . Pour bénéficier du CITE, vous devez déléguer votre pose de fenêtres à un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de L’environnement) 
  • L’Éco-PTZ : l’Éco Prêt à Taux Zéro concerne les propriétaires occupant leur logement. Il finance la pose de verrière, à condition qu’elle soit réalisée par un professionnel certifié RGE. Ce prêt ne peut dépasser un montant de 30000 € maximum et est remboursable en 15 au tout au plus. Il est cumulable avec les aides et collectivités locales et les aides de l’ANAH, la Prime Énergie et le CITE
  • Les aides de l’ANAH : ces aides financières sont destinées aux foyers aux ressources modestes à très modestes. Elles sont soumises à un plafond de ressources, comportant des tranches de revenus en fonction de la localisation. Pour obtenir une aide de l’ANAH, vous ne devez pas avoir bénéficé d’un É-PTZ durant les 5 dernières années
  • La TVA à taux réduit : elle s’applique sur l’achat du matériel et le prix de pose de votre verrière. Vos travaux doivent impérativement être réalisés par un professionnel, dans un logement construit il y a plus de 2 ans. Le taux applicable pour la verrière est de 5.5 % à 10 %
  • La Prime Énergie : allouée par les fournisseurs d’énergie, la Prime Énergie équivaut à 10 à 20 % des frais déboursés pour vos travaux et n’a pas de montant maximum. Elle dépend du type de travaux réalisés et de la région dans laquelle ils sont entrepris. Elle peut être versée en bons d’achat,par chèque ou en points sur une carte fidélité d’une grande enseigne 

Fabriquer une verrière extérieure : la réglementation

La réglementation concernant les verrières extérieures est stricte. Vous devrez faire des demandes d’autorisation différente, selon la taille de la surface que vous projetez de construire : 

verrière extérieur

  • Pour une verrière de moins de 40 m² : vous devez effectuer une déclaration préalable aux travaux dans la mairie de votre commune. Il s’agit d’un dossier comportant des informations sur les matériaux utilisés, l’emplacement de la verrière et ses dimensions. Ce dossier permet à la mairie de s’assurer que votre projet est en accord avec le PLU (Plan Local de l’Urbanisme) de votre commune
  • Pour une verrière de plus de 40 m² : vous devez déposer une demande de permis de construire en mairie. Selon la l’emprise au sol de votre projet, votre commune se réserve le droit de vous obliger à faire intervenir un architecte. Votre dossier devra être déposé en 4 exemplaires. Vous obtiendrez généralement une réponse dans un délai de trois mois