Ouverture fenêtre: comparatif des différents systèmes

Il existe plusieurs systèmes d'ouverture pour les fenêtres vous permettant un aménagement personnalisé. Les prix varient selon la taille, le matériau et s'étalent de 200 à 1500 € voire plus si la fenêtre doit être faite sur mesure. Faire établir plusieurs devis afin de pouvoir comparer les tarifs est vivement recommandé.

Systèmes d’ouverture fenêtre : caractéristiques

A la française

C’est l’ouverture classique pour un ou deux battants. La fenêtre s’ouvre vers l’intérieur selon un axe vertical. Cette large ouverture permet un renouvellement rapide de l’air.

C’est une fenêtre facile à nettoyer et elle s’adapte à tout type de volets (roulants ou battants). Par contre l’ouverture vers l’intérieur prend de l’espace dans la pièce.

ouverture a la francaise

En oscillo-battant

L’avantage c’est qu’il y a deux sens d’ouverture : à la française, et en soufflet sur un axe horizontal. La fenêtre est entrebâillée sur sa partie haute.

C’est un système pratique qui apporte une sécurité aux familles avec de jeunes enfants puisqu’il permet d’aérer sans avoir une grande ouverture. Attention à certains modèles qui peuvent être plus difficiles à manipuler selon la qualité.

oscilo battant

A soufflet

La fenêtre à soufflet s’ouvre vers l’intérieur sur un axe horizontal ce qui permet d’entrebâiller la fenêtre sur sa partie haute. A la différence de l’oscillo-battant, elle ne peut pas s’ouvrir en grand. C’est un système à privilégier si vous n’avez pas l’espace suffisant pour une ouverture à la française.

Coulissante

Système très pratique s’ouvrant par glissement d’un vantail sur l’autre. Elle est généralement utilisée pour les baies vitrées. C’est un gain de place indéniable. Quelques défauts cependant : elle résiste moins bien au vent et peut laisser passer l’air si l’installation est mal faite.

fenetre coulissante

A galandage

Le principe est le même que la fenêtre coulissante sauf que la partie qui coulisse rentre complètement dans le mur ou la paroi et disparait. C’est un système assez coûteux et qui nécessite parfois de gros travaux, mais qui permet un gain de place évident.

Basculante

Elle est très appréciée dans certains pays du nord de l’Europe. Elle s’ouvre en haut vers l’intérieur et en bas vers l’extérieur.

En France elle est surtout utilisée pour les fenêtres de toit. On appelle ça communément un velux. C’est très pratique pour contribuer à une bonne aération des pièces. La partie haute de l’ouverture va rejetter l’air chaud et la partie basse va permettre à l’air frais de rentrer.

fenetre basculante

A guillotine ou américaine

Elle s’ouvre et se ferme par glissement vertical d’une partie de la fenêtre (de haut en bas). Son mouvement ressemble à celui d’une guillotine, d’où son nom. C’est un système particulièrement utilisé aux États-Unis, très peu en France. Elle peut avoir un seul châssis mobile ou les deux.

fenetre guillotine

A l’italienne

C’est le contraire de la fenêtre à soufflet : elle s’ouvre vers l’extérieur sur un axe horizontal dans la partie basse. La partie haute reste fixée au cadre.

C’est une fenêtre souvent installée sur les toits ou bâtiments en verre car elle permet de conserver l’esthétisme.

fenetre à litalienne

A l’anglaise

Elle est identique à la fenêtre française car elle peut avoir un ou deux battants et s’ouvre en grand mais vers l’extérieur. Pas forcément idéale si votre logement est exposé aux vents. Et il faut faire attention en se penchant pour la fermer. 

fenetre à langlaise

Pose et installation selon les différentes ouvertures

Chaque type de fenêtre existe en PVC, bois ou aluminium et dans plusieurs dimensions et avec des systèmes d’ouverture différents. Les tarifs varient donc selon ces critères mais aussi selon le vitrage choisi. Les fenêtres en PVC sont généralement les moins chères.

Voici quelques exemples de tarifs pour vous aider à comparer et faire votre choix :

Système d’ouverture (double vitrage) Tarif indicatif TTC selon le matériau (hors pose)
Fenêtre à la française 2 vantaux

de 200 à 1500 €

Fenêtre à soufflet, 1 vantail

de 150 à 850 €

Fenêtre coulissante 2 vantaux

de 200 à  2000 €

Fenêtre Basculante (style velux)

de 150 à 2000 €

Le tarif de pose est lui aussi très variable en fonction du système choisi, de l’accessibilité et si la fenêtre est en rénovation ou en dépose totale. Il peut aller de 200 à plus de 1000 €.

Il est donc conseillé de faire plusieurs devis afin de comparer les prix de fabrication et de pose des artisans.

bouton
Comparez les menuisiers pour poser une fenetre
Prix moyen: 200 à 2000 €
Gratuit - Sans engagement

pose fenetre

Exemples de devis par type d’ouverture

Vous venez d’acheter votre maison. Les fenêtres sont relativement en bon état. Mais dans la cuisine, les fenêtres sont fixes. Vous souhaitez donc en changer afin de poser des fenêtres à ouverture oscillo-battant pour vous permettre une aération dans la pièces. Il y a deux fenêtres à changer qui mesurent 1350 x 1200 mm. Vous faites le choix du PVC plus facile à nettoyer. Le prix d’une fenêtre est de 220 euros. Vous avez contacté un artisan qui vous propose un tarif de pose de 450 euros pour les 2 fenêtres. Au total, cela vous reviendra à 890 € pour changer vos fenêtres de cuisine.

Vous habitez une maison où les fenêtres de l’étage ont un système d’ouverture à l’anglaise, ce que vous ne trouvez pas pratique du tout, surtout pour les refermer. Vous décider donc de changer toutes vos fenêtres pour poser des fenêtres à la française. Il y a 6 fenêtres à changer qui mesurent 750 x 600 (un seul vantail). Votre choix se porte sur le bois. Vous décidez d’acheter vos fenêtres dans une grande enseigne de bricolage et de faire appel à un artisan pour la pose. Le prix d’une fenêtre est de 80 €. Pour la pose de vos 6 fenêtres, l’artisan vous demande 1000 €. Vous paierez donc au total 1480 €.

fenetre à la française

N’hésitez pas à faire plusieurs devis détaillés afin de pouvoir faire ensuite le meilleur choix  rapport qualité/prix.

Vous souhaitez poser une fenetre ?
Trouvez un menuisier qualifié près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

Questions fréquentes sur les ouvertures

Est-il possible de changer une fenêtre à ouverture classique, en oscillo-battant changer la fenêtre en entier ?

Le système de charnière pour l’oscillo-battant demande un certain espace entre l’ouvrant et le dormant. Un bon menuisier peut réussir à le faire sur une fenêtre en bois, mais ce sera impossible sur du PVC ou de l’aluminium.

Néanmoins, il est conseillé de changer de fenêtre car l’opération est assez difficile et délicate et risque de fragiliser l’encadrement de la fenêtre.

Comment choisir le bon système d’ouverture fenêtre ?

Pour bien choisir, prenez bien en compte l’espace et l’environnement de vos menuiseries. Pour chaque fenêtre le choix peut être différent.

Un système d’ouverture à la française vous permet une aération maximale et un nettoyage facile de vos vitres et encadrement. Mais si vous manquez d’espace, privilégiez la fenêtre coulissante qui permet également d’ouvrir votre fenêtre “en grand” mais en gagnant de l’espace. C’est le même principe que la porte-fenêtre, qui est généralement coulissante elle aussi.

Les systèmes d’ouverture en oscillo-battant ou basculant sont également très pratique pour aérer sans ouvrir complètement la fenêtre et limiter ainsi le risque de cambriolage si vous êtes absents par exemple.

système ouverture fenetre

Quel est le type d’ouverture à privilégier pour sécuriser les fenêtres ?

Le système d’ouverture le plus sécuritaire est l’ouverture à la française.

En effet, grâce à l’effet de compression appliquée sur les joints lors de la fermeture de la fenêtre, il est plus difficile de forcer et d’ouvrir la fenêtre.

Vous pouvez également équiper vos fenêtres du rez de chaussée avec des éléments anti-effraction ou d’une alarme de fenêtre.

Aides financières possibles

Pour changer de système de fermeture de fenêtre, vous allez devoir changer vos fenêtres ce qui est considéré comme une amélioration de la performance énergétique, à conditions qu’elles soient au moins en double vitrage pour une bonne isolation.

Il existe plusieurs moyens pour réduire vos dépenses ou obtenir des subventions :

L’ANAH

L’ANAH peut subventionner une partie des travaux dans le cadre de l’amélioration de la performance énergétique de votre habitation. Cette aide s’adresse aux propriétaire bailleurs ou occupants, sous conditions de ressources. Il est conseillé d’attendre le retour de l’ANAH avant de commencer les travaux.

L’Eco prêt à taux zéro

Votre logement doit avoir plus de deux ans et être votre résidence principale. L’Eco Prêt à taux zéro sert à financer des  travaux d’amélioration de la performance énergétique

La TVA à taux réduit

La TVA à taux réduit, soit 5.5 %, s’applique sur tout ce qui permet de réaliser des économies d’énergie. Cela peut être aussi bien sur l’achat de matériel, notamment les fenêtres isolantes, que sur la main d’œuvre. Votre logement doit avoir au moins deux ans.

A savoir : Pour bénéficier de certaines aides, il est généralement demandé de faire appel à un professionnel certifié RGE

installation fenetre

Ouverture fenêtre : réglementation et autorisation

Faut-il faire une déclaration de travaux en cas de changement de système d’ouverture de fenêtre ?

Si vous avez la possibilité de changer uniquement le système d’ouverture (fenêtre en bois), non il n’est pas nécessaire de faire une déclaration de travaux.

Dans la majorité des cas, vous allez devoir changer de fenêtre. Si elles sont remplacées à l’identique (taille, couleur, caractéristiques), la déclaration de travaux n’est pas nécessaire.

Par contre, si vous modifiez un élément existant (par exemple vous décidez de changer une fenêtre à 1 vantail par une fenêtre à 2 vantaux), l’aspect extérieur est aussi modifié. Il faudra alors réaliser une déclaration de travaux.

Quel délai pour la déclaration de travaux ?

L’instruction du dossier en maire peut prendre jusqu’à 2 mois. Vous recevrez ensuite un récépissé vous informant de la date à laquelle vous pouvez commencer vos travaux. Si vous avez des échéances à respecter, prenez de l’avance pour déposer votre déclaration.

J’habite en copropriété, dois-je demander une autorisation ?

En copropriété, les fenêtres sont privatives et impactent sur la façade de l’immeuble. Il est donc nécessaire de soumettre votre projet à l’assemblée générale pour vérifier si une autorisation est nécessaire.